Un survivant de la cruauté humaine !

 

Promenant dans un terrain privé (sur la propriété d'une dame qui a, elle même, des chats),
je me suis fait encercler le ventre par un collet.
Alerté par mes miaulements, la dame a appelé son fils qui m'a sorti de cet enfer (avec une pince coupante). Emmené en urgence chez le véto, j'ai eu de la chance, aucun organe vital n'a été touché... Il a fallu tout recoudre.
Aujourd'hui, mes tatas du refuge ont pris le relais, me soignent tous les jours et veillent à la bonne guérison de ma plaie.
Je suis un amour de chat, qui ronronne tout le temps même pendant les soins.
Moi j'ai eu de la "chance", mais combien de mes congénères n'en n'ont pas autant. Ces pièges sont malheureusement autorisés, mais ils ont pour conséquences : étranglement, amputation... et même la mort. Les personnes qui mettent ces pièges ne les contrôlent pas tous les jours. C'est plus que de la maltraitance, c'est de la torture !

La Spa des Baux recueille une petite chienne

dans un état pitoyable

 

Il y a quelques semaines, l'une de nos bénévoles a recueilli une petite chienne errante, famélique, sale, transie de froid, complètement déshydratée et affamée. Après examen par notre vétérinaire et toilettage (Cf. photos AVANT et APRES), nous avons découvert que c'était une petite Lhassa Apso d'environ 6 ans, borgne, souffrant de tumeurs mammaires, d'une otite purulente, de problèmes de peau. Ses ongles étaient si longs qu'ils se recourbaient et lui rentraient dans la chair. Elle n'avait visiblement pas vu la couleur d'un bain ou d'une brosse depuis fort longtemps. La cambrure anormale de son dos laissait à penser également qu'elle avait fait l'objet d'un accident ou de maltraitance.

Malgré tous les soins apportés par notre équipe les premières semaines de son arrivée, puis par la famille d'accueil chez qui nous l'avions placé, nous avons été obligés de l'endormir.

Sa vie n'a sans doute été que souffrance. Nous aurions tant voulu pouvoir la sauver.

Notre petite TRUFFE (c'est ainsi que nous l'avions appelé) nous manque beaucoup.

 

4 chats abandonnés devant le refuge

 

Samedi, une fois de plus, les employés de la Spa ont eu la surprise de trouver, devant la porte, quatre caisses de transport toute neuves, avec quatre chats jeunes adultes à l'intérieur.

On ne qualifiera pas le courage de la personne qui, pour ne pas venir nous rencontrer, n'a pas hésité à les abandonner sur le bord du chemin.

Pour se donner bonne conscience, elle avait posé un panneau sur les caisses, nous signifiant que ces chats n'avaient pas de maître et qu'ils seraient mieux chez nous.

C'est vrai, nous n'en avons qu'une centaine !!!

Malheureusement, ces chats semi sauvages vont se retrouver en chatterie, stressés et inadoptables (car non sociables), donc enfermés à vie.

Nous rappelons que les chats dits "sauvages" doivent rester sur leur site familier avec des nourriciers, apparemment comme c'était le cas. La Spa peut aider à la stérilisation pour éviter la surpopulation.

Ceci dit, ces quatre chats sont trop beaux et propres pour venir de la rue.

C'est pire !!!!!!!!

 

ATTENTION : collier pour chat = danger

 

Une fois de plus, un chat blessé par un collier est rentré au refuge. Une blessure profonde qui sera difficile à guérir. Le collier était carrément ancré autour de son cou et pour se dégager, il avait passé une patte dedans. De fait, le collier a glissé sous son aisselle, ce qui lui a entamé le dessous de la patte. La pauvre bête a dû galérer un moment car elle était très maigre à son arrivée.

Mettre un collier à un chat peut avoir des conséquences tragiques. En jouant, sautant, une patte peut rester bloquée dans le collier et les plaies provoquées sont graves, mal placées et longues à guérir. Certains chats, en faisant leur toilette, peuvent avoir la mâchoire prise dans le collier.

Aucune utilité pour le chat d'avoir un tel équipement.

Si vous voulez en équiper votre chat pour éviter de le perdre, préférez plutôt la solution de l'identification. Avec un collier, on n'a jamais retrouvé un propriétaire.

Si c'est contre les puces ou les tiques, une pipette est plus efficace.

Alors attention, pour votre chat, COLLIER = DANGER.

 

Le calvaire d'une chienne de chasse

 

Echappée de son enfer, Lilou est arrivée au refuge. Contrairement à son apparence elle n'a que trois ans.
Sa vie s'est résumée par ZERO soin, ZERO câlin, et ZERO tendresse.

Elle n'a sans doute connu que le chenil, considérée comme un outil de chasse.

A son arrivée Lilou ne pesait que 10 kg, alors que son poids de forme aurait dû être de 25 kilos.

Depuis qu'elle est au refuge elle a eu droit aux multiples soins qui lui sont nécessaires, notamment pour guérir ses problèmes de peau.

Aujourd'hui elle dort dans un lieu propre et se trouve au chaud, elle bénéficie de toute l'attention du personnel qui a été outré de voir dans quel état cette chienne a été trouvée.

Les bonnes gamelles qui lui sont données lui ont permis de prendre 5 kg.

Lilou est une chienne facile et toute douce ; malgré sa vie difficile elle n'a aucune rancoeur et ne demande qu'à être aimée.

A noter que notre SPA a déposé une plainte contre le propriétaire.

 

La Spa des Baux de Provence fait condamner

un propriétaire de chevaux pour maltraitance.

 

Courant octobre 2016 la Spa d'Arles et la Vallée des Baux demandait l'intervention de la DDPP (Direction départementale de la protection de la population) chez un éleveur de Générac. Plus de 28 chevaux étaient en souffrance extrême, dans un état cachectique très avancé ; une jument et son poulain étaient retrouvés mort dans le champ.

M. Thomas, propriétaire et éleveur, avait déjà dans le passé eu des problèmes avec les services vétérinaires. Ces derniers, vu l'urgence de la situation et l'état des chevaux, ont ordonné la saisie de l'ensemble des animaux.

Si la SPA des Baux est à l'origine de l'affaire, ses structures ne pouvaient accueillir ces chevaux. C'est l'association Cheval de Salindre, 30 millions d'Amis et la fondation Bardot qui ont pris en charge les 28 équidés et deux chèvres.

Le jugement vient d'être rendu. Le propriétaire des animaux a été condamné à plus de 98 000 €, représentant les dommages aux associations et le remboursement des frais d'enlèvement des chevaux. A cela s'ajoute une peine de 4 mois de prison avec sursis et l'interdiction de détention d'animaux pendant 5 ans.

Pour le président de la SPA des Baux, Daniel Meyssonnier, c'est une satisfaction en demi teinte. "Aujourd'hui les juges ordonnent à notre demande de plus en plus l'interdiction de détention d'animaux, c'est ce que nous avons obtenu avec notre avocat Maître Clergerie, dans les trois dernières affaires passées au tribunal. Cependant si le remboursement intégral des frais de justice et d'enlèvement des animaux a été accordé, les amendes (de l'ordre de 700 €) sont faibles face aux souffrances infligées à ces équidés. Notons cependant la peine de 4 mois de prison avec sursis".

La SPA des Baux est très active contre les problèmes de maltraitance. Deux à trois enquêtes sont effectuées par semaine, mais toutes ne font pas l'objet de plainte auprès du tribunal. Notons cependant que près d'une quinzaine d'affaires concernant des chiens, mais aussi des chevaux sont en attente de jugement.

 

Les Spa de Salon et des Baux de Provence font condamner

un chasseur pour les conditions de vie de ses chiens.

 

Août 2016 : suite à un incendie qui menaçait des chiens enfermés dans des cages précaires, les gendarmes de Lançon de Provence ont découvert un chenil sauvage en pleine pinède.

Plusieurs Griffons Vendéens étaient répartis dans quatre petits enclos de terre battue, remplis d'excréments et de détritus. Les animaux ne disposaient pas de suffisamment d'eau. Des viandes exposées à la chaleur et des boites de raviolis périmés étaient leur nourriture.

Un des chiens était blessé au flanc (selon le propriétaire, par un sanglier). M. G.R. affirme lui avoir posé lui-même des agrafes. Tous les chiens étaient anormalement peureux, maigres, infestés de tiques et de puces. Les mamelles des chiennes attestaient qu'elles avaient fait plusieurs portées.

La Spa de Salon a récupéré 11 chiens. La Spa des Baux a pris en charge 2 chiennes et 2 chiots dont un seul a pu être sauvé, malgré les soins prodigués en urgence.

Lors de l'audience au tribunal, M. G.R. a affirmé avec aplomb que la saleté des chenils, l'eau croupie, les parasites étaient la normalité "puisqu'il s'agissait de chiens

de chasse".

Les Spa de Salon et des Baux se sont portées partie civile. Elle ont demandé le remboursement des frais engagés pour les animaux. M. Meyssonnier, président de la Spa des Baux, a demandé l'interdiction de détention d'animaux, suivi en cela par la Spa de Salon, ainsi que par l'officier du ministère public.

Le jugement qui vient d'être rendu a condamné M. G.R. de la commune d'Auron à 15 500 € et à une interdiction de détention d'animaux pour 5 ans.

Pour ces deux associations qui collaborent souvent sur des affaires de maltraitance, des chenils de chasseur dans cet état ne sont hélas pas exceptionnels. Elles entendent tout mettre en oeuvre pour faire condamner ces individus qui considèrent leurs chiens moins bien que des "outils".

Aujourd'hui, les tribunaux prennent de plus en plus en considération le bien-être animal et les peines - certes insuffisantes - s'alourdissent néanmoins au fil des années.

 

REFUGE SAINT ROCH

SPA DES BAUX DE PROVENCE

 

TEL : 04 90 54 60 86

         

*******

REFUGE OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI

DE 14h à 17h30

Journée

portes ouvertes

de 14h à 17h30

 le 1er dimanche de chaque mois 

 

*******

 

COUP DE ...

HOLLYWOOD

4 ans

 

Salut, moi c'est Hollywood. Un vrai nom de star pas vrai ? En même temps,

je suis une vraie star, plutôt un héros de "guerre". C'est moi

qui avait été blessé

par un collet.

Aujourd'hui, cette mésaventure est derrière moi et je compte bien profiter de ma vie toute neuve.

Je suis un amour de chat, super câlin.

Par contre, j'ai très peur des chiens.

Qui voudra bien donner une chance à un écorché de la vie au grand coeur ?